Nouveau rapport sur la durabilité des journaux imprimés

Dans un monde de plus en plus numérique, de nombreux consommateurs pensent que la lecture sur des supports imprimés est plus dommageable pour l’environnement que la lecture numérique.

Le World Printers Forum, la WAN-IFRA, en collaboration avec Two Sides, a publié un nouveau rapport qui met en avant les performances environnementales des journaux dont la matière première, le papier provient d’une ressource naturelle renouvelable et recyclable. Le rapport présente également certains défis et fait état de quelques recommandations pour la bonne gestion des impacts futurs de cette industrie.

Two Sides se tient à votre disposition si vous souhaitez bénéficier de ce rapport (merci d’envoyer un courriel à [email protected]).

 

Les raisons d’aimer le papier en vidéos

Dans la continuité de sa campagne de communication “Love Paper”, Two Sides a lancé 25 courtes vidéos recensant les raisons pour lesquelles le papier et l’imprimé sont aimés du grand public.

L’objectif de ces vidéos est de sensibiliser le public à la performance environnementale du papier et de l’imprimé. Ces supports font l’objet de nombreuses idées fausses telles que l’industrie des papiers participe à la déforestation, les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas maîtrisées par cette industrie, les papiers sont peu recyclés, les imprimés ne sont pas écologiques…  Ces vidéos permettent de découvrir ou redécouvrir les réalités de ce secteur.

Nous vous laissons les visionner. N’hésitez pas à contacter Two Sides ([email protected]) si vous souhaitez utiliser ces vidéos ou les co-brander :

Vidéo #1 – Les forêts européennes ont augmenté d’une superficie équivalente à la surface de la Suisse en seulement 10 ans

Vidéo #2 – 2 tonnes de papier sont recyclées en Europe chaque seconde!

Vidéo #3 – Les forêts européennes stockent près de 80 milliards de tonnes de carbone dans leur biomasse

Vidéo #4 – Les émissions de CO2 de l’Industrie européenne de la pâte et du papier ont été réduites de 26% entre 2005 et 2015

Vidéo #5 – 61 % des gens trouvent plus facile de suivre leurs dépenses et de gérer leurs finances lorsque les relevés sont imprimés sur papier

Vidéo #6 – Les arbres absorbent le CO2 de l’atmosphère et les produits papetiers le stockent tout au long de leurs vies

Vidéo #7 – 85 % du bois utilisé par l’Industrie européenne de la pâte et du papier provient de forêts européennes

Vidéo #8 – 58 % de la consommation d’énergie de l’Industrie européenne de la pâte et du papier provient de la biomasse renouvelable

Vidéo #9 -Les forêts européennes absorbent environ 7% des émissions annuelles de gaz à effet de serre en Europe

Vidéo #10 – 73 % des gens pensent que la lecture d’un livre imprimé est plus agréable que la lecture sur un appareil électronique

Vidéo #11 – 75 % de la pâte importée par les usines de papier en Europe provient de forêts certifiées

Vidéo #12 – 77 % des consommateurs estiment qu’ils ne devraient pas être facturés davantage pour avoir choisi une facture ou un relevé papier

Vidéo #13 – 69 % des gens pensent qu’il est important de “déconnecter” et d’apprécier des livres et des magazines imprimés

Vidéo #14 – Entre 2005 et 2015, les Forêts européennes ont augmenté de 44 000 km2, soit l’équivalent de plus de 1 500 terrains de football par jour !

Vidéo #15 – L’industrie européenne du papier s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80% d’ici 2050

Vidéo #16 – Les enfants se souviennent plus des détails des histoires qu’ils lisent sur papier que dans des livres électroniques

Vidéo #17 – 9 millions de tonnes de déchets électroniques ont été générés en 2014 à partir de biens tels que des téléphones portables, des ordinateurs portables et des tablettes

Vidéo #18 – L’industrie européenne des pâtes et papiers est le plus important utilisateur et producteur d’énergie renouvelable

Vidéo #19 – 67 % de la fibre utilisée par les producteurs de papier français provient de papier récupéré

Vidéo #20 – 60 % des citoyens de l’UE ne choisiraient pas une entreprise qui n’offre pas de factures en papier

Vidéo #21 – Le taux de recyclage du papier en Europe est  de 72,5% … le plus élevé au monde !

Vidéo #22 – 79% des personnes sont plus détendues en lisant sur un support imprimé

Vidéo #23 – 84 % des citoyens comprennent et retiennent mieux l’information lorsqu’ils la lisent sur papier

Vidéo #24 – 89 % des citoyens pensent que le papier est un moyen durable de communiquer lorsqu’il est produit, utilisé et recyclé de façon responsable

Vidéo #25 – 65 % des personnes interrogées disent qu’elles sont facilement distraites lorsqu’elles lisent sur un téléphone. (comparé à 21% pour une lecture sur papier !)

N’hésitez pas à relayer ces vidéos avec le hashtag #lovepaper

 

57% de réussite dans la lutte de Two Sides France contre les allégations environnementales infondées

Two Sides France, dont l’objectif est de mettre à disposition des informations véritables sur la performance environnementale du papier et de l’imprimé, dévoile un taux de réussite de 57% dans sa lutte contre les allégations environnementales auprès de grandes marques et de grands annonceurs.

Two Sides a fait des allégations erronées en matière d’environnement son combat. Plusieurs grandes entreprises mondiales recourent toujours à des allégations environnementales inexactes et parfois trompeuses pour encourager les consommateurs à « passer au zéro papier », au profit d’une communication intégralement numérique. Et ce en dépit de la législation et des règles existantes en matière de publicité qui devraient empêcher d’induire en erreur les consommateurs.

Tout au long de l’année 2017 et jusqu’à aujourd’hui, 141 entreprises (notamment dans les secteurs des télécommunications, de l’assurance, des banques et services publics) ont été analysées. 44 recouraient à des allégations infondées en matière d’environnement. Jusqu’à présent 25 d’entre elles ont corrigés leurs messages suite aux actions de Two Sides France. Ce résultat montre l’efficacité de ce combat et l’engagement continu de Two Sides.

Pour plus d’informations sur les succès de la campagne anti-greenwashing de Two Sides France, veuillez contacter [email protected]

TWO SIDES dénonce les allégations environnementales infondées de la société ARMEN PAPER, importatrice de la « Feuille de Pierre », et le dénigrement du papier véritable

31 Août, Paris, France – La société ARMEN PAPER commercialise, sous le nom de « Feuille de Pierre » un support d’impression composé de 80 % poudre de pierre, matériau pondéreux issu de l’exploitation de carrières, et de 20% de PEHD, résine plastique couramment utilisée dans le secteur de l’emballage.

Cette société, qui importe ce produit depuis Taïwan, en assure la promotion au moyen d’arguments environnementaux qui ne respectent aucune norme applicable en matière de communication et de marketing responsable. En particulier :

  • ARMEN PAPER présente la « Feuille de pierre » au moyen d’affirmations générales, vagues ou fausses, laissant entendre que ce produit aurait peu voire pas d’impact sur l’environnement, alors que sa production nécessite du pétrole, de l’énergie, des milliers de km de transports maritime et routier et que ce produit n’est pas recyclable.
  • ARMEN PAPER établit une comparaison avec le papier produit à partir de fibre de cellulose en présentant des informations fausses, non documentées ou inadaptée au contexte français.
  • ARMEN PAPER prétend que la « Feuille de Pierre » est photodégradable, car sa fraction plastique serait « absorbée par l’atmosphère sans effets nocifs ». Bien au contraire, la fraction plastique contenue dans la « Feuille de pierre » se dégradera à l’air libre en une multitude de micro-fractions qui persisteront durablement dans l’environnement. 1 tonne de papier pierre utilise autant de polyéthylène que 40 000 sacs plastiques !
  • ARMEN PAPER revendique que la « Feuille de Pierre » est 100% recyclable et à l’infini, sur la base de certifications de complaisance. Il n’existe à ce jour pas de système de collecte ou de recyclage effectifs de ce produit, critères indispensables à la recyclabilité. Bien au contraire, en l’assimilant à du papier et sans information spécifique, le citoyen qui l’aura reçu sera amené à l’orienter vers la filière papetière où la poudre de pierre et le plastique perturberont dramatiquement les procédés de recyclage.

TWO SIDES  dénonce les informations fausses ou non documentées communiquées par ARMEN PAPER sur la performance environnementale de son produit et le dénigrement du papier véritable. Ce produit a fait l’objet d’une attention soutenue ces derniers mois de la part de différents médias. Le présent communiqué de presse reprend donc les principaux éléments contestables mis en avant par ARMEN PAPER, afin d’informer les médias généralistes ou spécialisés qui sont amenés à présenter le produit « Feuille de Pierre ».

Communiqué de presse

 

Numérique : atout ou inconvénient pour le bien-être de notre société ?

Le développement durable est souvent considéré sous ses angles écologique ou économique, aux dépens de sa dimension sociétale. Plusieurs articles et publications récentes nous rappellent pourtant que la cohésion sociale, le bien-être, une information responsable sont des enjeux essentiels au fonctionnement de notre société et de notre démocratie. Le digital a-t-il des effets sur notre rapport à l’information, sur notre sommeil, sur la construction de l’opinion publique ?

Nous vous invitons à lire les trois publications ci-dessous

Il a passé deux mois à ne s’informer qu’avec la presse écrite

“Acheter 1000 retweets, c’est 3 dollars”

Ce que le numérique fait au sommeil

Apples newest campus includes 9,000 trees!

Apple has built a new campus named ‘Apple Park’ in Cupertino, California. It is reported that 80 percent of it will feature landscaping, which is set to include 9,000 trees. 

The new structure spans about a mile in circumference and is a single ring.

The entire facility is powered by renewable energy. Solar panels on the roof generate up to 17 megawatts of power, enough for 75 percent of demand during peak times. The rest of the building’s needs are met by onsite fuel cells powered by biofuel or natural gas.

According to a report done by Wired in 2013, late Apple CEO Steve Jobs once said that he wanted the campus to remind him of what it was like growing up in California, which he remembered “as the fruit bowl of America.” The company told Wired the goal for this newest campus was to make it “a serene environment reflecting Apple’s brand values of innovation, ease of use and beauty.”

The campus will offer an abundant of fruit to pick from cherry groves, apricot, plum and persimmon trees to the employees along with an apple tree located at the centre of all operations. To prevent outsiders from looking in, a dense surrounding of oak trees encircles the structure.

Apple employees are moving in slowly into their new $5 billion headquarters, Apple Park. The building in Apple’s Cupertino, California hometown will eventually hold 12,000 employees in the giant ring-shaped building sorrounded by beautiful trees.

How people used trees to change the world

Here are five fascinating ways people have used trees to combat climate change, help with diplomacy and change their island in a positive way. 

Thank Georgian villagers for your Christmas trees

Nordmann firs, Europe’s preferred Christmas trees, grow in the forested valleys of Racha, a mountainous region of Georgia. But the process of harvesting the seeds from them is more akin to the Wild West than a holiday tradition.

The people who live in nearby villagers climb high up into the fir trees without equipment, often endangering their own lives during the fast-paced harvest, to gather the pinecones that grow at the top. The pinecones, which contain the firs’ seeds, are then shipped in big batches to companies that grow new trees for the Christmas season. While the climbers use the opportunity to make a small amount of money, critics say the safety of those harvesting the seeds needs to be a greater priority.

Teenager responsible for 14 billion trees

Felix Finkbeiner has been working steadily since he was a child planting trees to combat the effects of climate change. He spoke to the United Nations General Assembly when he was just nine years old about how his stance to make the world a better place was directly linked to him witnessing inactions from adults who were abusing the planet instead of preserving.

Finkbeiner went on to start the environmental group ‘Plant for the Planet’, which then partnered with the UN’s Billion Tree campaign. Together, they have set a new planting goal of one trillion trees, or about 150 trees for every person on Earth.

Flowering Cherry trees in Washington D.C.?

Cherry blossoms burst forth in pink every spring around the Tidal Basin in Washington, D.C. David Fairchild, a food explorer working for the U.S. government in the early 1900s, worked to bring fruits and plants to the United States at a time when the country feared foreign species. He introduced peaches, avocados, mangoes and came up with the idea for bringing Japanese cherry trees to America.

As Congress worked to beautify Washington, D.C., which wasn’t considered to be an attractive city at the time, Fairchild proposed the idea that cherry trees could be planted around city’s Tidal Basin. This also happened to be advantageous to the President at the time as he was looking to build diplomatic relations with Japan.

Transforming London in to one big park

National Geographic explorer and self-described “guerrilla photographer” Daniel Raven-Ellison isn’t necessarily planting trees himself. He has, however, noticed the millions of trees growing throughout his home city of London and is using them as part of his argument to redefine the city as a national park.
Raven-Ellison is hoping more parks can be created and integrated into the everyday lives of people around the world. London is already 47 percent green space, he says, and it’s highly biodiverse. By encouraging the country to officially value and protect its wild spaces, Raven-Ellison hopes people will benefit from having nature thrive right near them.

A man saves his Island with trees

Jadav Payeng has been working since 1979 to plant hundreds of trees to save his island, which is threatened by erosion. Northeast India’s Majuli Island, the world’s largest river island, was becoming a barren wasteland due to climate change. The Brahmaputra River that flows around it was eroding its shores at a steadily increasing rate. The island, home to 150,000 people, has lost over half its land mass to erosion since 1917. However, Payeng is protecting it by turning it into an oasis with a forest larger than Central Park. The forest is now home to elephants, rhinos, tigers, and more.

Papier et Recyclage

Le papier est-il recyclé? Peut-on utiliser uniquement des fibres recyclées pour produire du papier? Quelles sont les sources d’approvisionnement des industries papetières? Retrouvez toutes les réponses à ces questions et bien plus encore en regardant cette courte vidéo.

Papier et Energie

Découvrez les progrès réalisés par l’industrie papetière française en matière d’énergie avec notre expert de l’ADEME David Marchal.

Papier et Innovations

Le papier a t-il de l’avenir?
Quelles sont les innovations dans ce secteur?
Retrouvez la websérie sur le site de COPACEL :
http://www.copacel.fr/fr/lindustrie-papetiere-se-devoile-webserie/lindustrie-papetiere-se-devoile-webserie.html

PARTAGER DEVENIR MEMBRE SOUSCRIRE